Vidéo | Colloque “Le transhumanisme à l’ère de la médecine améliorative” – Jour 2

Table ronde n°3 – La médecine « améliorative » de l’humain autorisée, limitée ou prohibée ?

Président de séance :Bernard BAERTSCHI, membre du Comité d’éthique de l’INSERM et Li ZHANG, professeur à l’Université de sciences politiques et de droit de Chine (UPCL)

  • Le transhumanisme et la protection du droit à la santé : conflit ou coordination?, par Wei WANG, maître de conférences à l’Université de sciences politiques et de droit de Chine (UPCL)
  • Le régime juridique à Taiwan s’agissant la médecine améliorative par Yaoming HSU, professeur à l’Université politique de Taiwan
  • Le transhumanisme et l’élaboration des lois sur la protection de la santé en Chine par Hualin SONG
  • La faisabilité juridique des promesses d’humain augmenté en France, par Lina WILLIATTE, professeur de droit privé à l’Université catholique de Lille.
  • Telemedicine from the Perspective of Transhumanism: Policy, Law and Ethics par XUANLIN LIU
  • La loi sur la biosécurité et le développement de nouvelles technologies biomédicales dans le cadre du transhumanisme par ZHAO PENG,professeur de l’institut du gouvernement fondé sur le droit à l’Université de sciences politiques et de droit de Chine (UPCL)
  • Les questions réglementaires pour la recherche et le développement de dispositifs médicaux innovants pouvant améliorer les fonctions humaines »,YANG YUE,professeur de l’institut de pharmacieà l’Université Tsinghua (SPS)
  • Le rôle du gouvernement dans la médecine améliorative : régulateur ou fournisseur ? par Li ZHANG, maître de conférences à l’Université de sciences politiques et de droit de Chine (UPCL), vice-doyen de la Faculté de Droit

Table ronde n°4 –  Le défi de la préservation de l’Humanité face au développement de la médecine améliorative

Président de séance : Emilie GAILLARD, maître de conférences HDR en droit privé à Sciences po. Rennes et coordinatrice générale de la Chaire Normandie pour la paix et Li XIAOYONG, directrice du centre de recherches du droit de la santé, maître de conférences à l’université médicale de la capitale (UMC)

  •  L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ? par Paul JORION, anthropologue, sociologue et psychanalyste, professeur associé à l’Université catholique de Lille
  •  La protection de la condition humaine via le concept d’ethic by the top par Loïc ETIENNE, médecin urgentiste, spécialiste en e-santé
  •  Les droits fondamentaux comme frontières de la médecine améliorative de l’humain par Aurélie MAHALATCHIMY, chargée de recherches au CNRS en sociologie et sciences du droit, et Guylène NICOLAS, maître de conférences HDR en droit public à l’Université Aix-Marseille.
  • La médecine préventive ou la recherche d’un Homme protégé » par Amélie DIONISI-PEYRUSSE, maître de conférences en droit privé à l’Université de Rouen Normandie.
  • De la médecine améliorative à la propriété du corps : vers un capitalisme corporel ? », Amandine CAYOL, maître de conférences en droit privé à l’Université de Caen Normandie
  • La création d’un soldat augmenté : opportunités et risques de la médecine améliorative », Aloïse QUESNE, maître de conférences en droit privé à l’Université de Paris-Saclay, Evry Val d’Essonne.
  • L’édition du génome comme amélioration de l’humanité ? par Xavier BIOY, professeur de droit public à l’Université Toulouse 1 Capitole.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search